Coquelicots d'Irak

Auteur : Brigitte Findakly
Editeur : Impr. STIPA
Publié : 2016
Type de document : 10-Livres
Cote : bda find
Résumé : Lewis Trondheim et Brigitte Findakly forment en bande dessinée comme à la ville un duo depuis de nombreuses années. Si la bibliographie pléthorique de Lewis Trondheim n'a plus de secret pour personne, celle de Brigitte Findakly, son épouse et coloriste, quoique toute aussi importante, reste pourtant moins connue. De Pif Gadget, à ses débuts, au Chat du Rabbin, des Formidables aventures de Lapinot au Retour à la terre, on lui doit la mise en couleurs d'une centaine d'albums. Avec ce livre à quatre mains, pré-publié en partie dans Les strips de la matinale du Monde, Lewis Trondheim délaisse pour la première fois les animaux anthropomorphisés pour raconter l'histoire de celle qui partage sa vie, née en Irak, d'un père irakien et d'une mère française à l'orée des années 1960. Coquelicots d'Irak retrace son enfance passée à Mossoul, ville du nord de l'Irak, à une époque où, bien avant l'arrivée au pouvoir de Saddam Hussein, se succèdent coups d'état et dictatures militaires. Déroulant le fil de ses souvenirs, on découvre alors une vie de famille affectée par les aberrations de la dictature et leurs répercussions sur la vie quotidienne, jusqu'à un inéluctable exil vers la France au début des années 1970. Une arrivée en France elle aussi difficile, une expérience migratoire faite de difficultés administratives, sociales et culturelles. Dans ce récit qui prend pour toile de fond une triste actualité, Lewis Trondheim et Brigitte Findakly brossent en saynètes percutantes et sans ambages, mais pas moins sensibles pour autant, la trajectoire singulière de la coloriste qui, pour la première fois, occupe le premier rôle dans un livre. Ponctué de photos et de parenthèses sur les coutumes, la culture irakienne et les souvenirs de l'Irak de Brigitte Findakly, on partage avec elle la nostalgie de ceux qui ont laissé derrière eux leur pays d'origine, et les liens fugaces qui subsistent, tout à l'image des coquelicots devenus si fragiles une fois déracinés.

Ce récit autobiographique rassemble les souvenirs d'enfance de la coloriste Brigitte Findakly, mis en image par son mari Lewis Trondheim (Les formidables aventures de Lapinot, Ralph Azham, Maggy Garrisson, etc.)
Le couple met en dessin la vie d'une petite fille née en 1959 à Mossoul d'un père irakien et d'une mère française rencontrée un beau jour sur le quai de la gare Saint-Lazare. En lisant cette bande-dessinée nous retrouvons des photos de famille en noir et blanc, les souvenirs de Brigitte Findakly et, quelques coutumes irakiennes : une sorte de journal intime.

« Coquelicots d'Irak » est une bande-dessinée dans le sillage de « l'arabe du futur » de Riad Sattouf, ou de « Persepolis » de Marjane Satrapi.

Justine, Bassin Sud