Les Béates et les maisons d'assemblée dans le département de la Haut-Loire

Editeur : CREER [Brioude]
Publié : 2015
Type de document : 11 - Livres (Patrimoine)
Cote : a 18335 1
Résumé : Les « Petites soeurs des campagnes » en Haute-Loire, ont une bien longue histoire (...) pensez donc « 300 ans » une histoire riche s'il en est. Au cour des hameaux sont nées celles qu'on appellerait plus tard « les béates ». Institutrices avant l'école laïque, gratuite et obligatoire de Jules Ferry, elles enseignaient aux enfants en journée, les rudiments de la lecture, de l'écriture et du calcul. En soirée elles tenaient ouvroir pour les jeunes filles et les femmes, la dentelle du Puy étant à l'époque le gagne-pain de ces populations pauvres. Pour accueillir la béate les habitants construiront une « maison d'assemblée » avec une cloche qui rythmera la vie quotidienne. Volume 1 Découvrons dans l'arrondissement d'Yssingeaux 303 hameaux et faisons mémoire des quelques 77 hameaux qui ont accueilli une béate. Volume 2 Découvrons 277 hameaux dans les cantons d'Allègre, Fay sur Lignon, Loudes, Le Puy Nord-Ouest, Saint Julien Chapteuil, Saint Paulien et Vorey et faisons mémoire des quelques 66 hameaux qui ont accueilli une béate.

Au cœur des hameaux de la Haute-Loire sont nées celles qu’on appellerait plus tard « les béates ». Institutrices avant l’école laïque, gratuite et obligatoire de Jules Ferry, elles enseignaient aux enfants en journée, les rudiments de la lecture, de l’écriture et du calcul. En soirée elles tenaient ouvroir pour les jeunes filles et les femmes, la dentelle du Puy étant à l’époque le gagne-pain de ces populations pauvres.

Cet ouvrage a obtenu le Prix Grellet de La Deyte décerné le 10 décembre 2014 
par l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Clermont-Ferrand

Cet ouvrage a également été récompensé par le PRIX NOS RACINES D'AUVERGNE 2016 décerné par le Cercle littéraire de Catherine de Médicis